LES EVASIONS D'UNE CATALANE

26 octobre 2014

SAINT GUILHEM LE DESERT

 Après avoir admiré le Pont du Diable, (clic) nous avons repris la navette et nous sommes enfin arrivés à Saint Guilhem le Désert, que nous connaissons bien. J'ai déjà fait plusieurs articles sur ce merveilleux village, mais je découvre toujours quelques trésors cachés qui me permettent de faire toujours de nouvelles photos. Je démarre donc notre balade par le haut du village où se trouve la fameuse abbaye de Gellone, et je redescendrai avec vous pour vous faire découvrir ces fameux trésors !

aout 2014 lacaune 108

L'abbaye de Gellone est une abbaye bénédictine fondée en 804 par un aristocrate aquitain, Guillaume de Gellone. L'abbaye est restée sous l'autorité de celle d'Aniane jusqu'au début du Xème siècle avant d'être suffisamment prospère pour être complètement indépendante. Guillaume de Gellone, qui s'était retiré ici comme un simple moine, y passe la fin de sa vie et y mourrut en 812.
Gellone devient une étape très importante sur le chemin d'Arles, un des itinéraires vers St-Jacques de Compostelle. Mais le début du XVème siècle marque le début de son déclin pendant les guerres de religion et les protestants la pillent. Après la Révolution, elle est vendue comme bien national. En 1840 l'administration des Monuments Historiques prend l'abbaye en charge et des restaurations successives lui redonnent tout son lustre.
Aujourd'hui ,l'abbaye est l'un des monuments les plus visités de l'Hérault, avec plus de 300 000 visiteurs par an.

aout 2014 lacaune 114

 

Les magnifiques orgues connurent beaucoup de péripéties. C'est le célèbre Jean-Pierre CAVALET qui les commença de 1782 à 1789 mais ... malgré le gros acompte versé par les moines, ce dernier fila en douce en Catalogne pour se marier ! Il ne revint jamais. L'orgue faillit partir sur Montpellier mais la population fit front et put la conserver. C'est en 1974 que l'orgue est classée Monument Historique et les travaux de restauration confiés à Alain SALS (célèbre facteur d'orgues originaire du Vaucluse) sont enfin terminés.

 

 

aout 2014 lacaune 098

 

Maintenant nous allons déambuler dans ce magnifique village qui est classé "Plus beau village de France" et c'est bien mérité. Toutes les maisons sont admirablement entretenues et fleuries et les 230 habitants de Saint Guilhem mettent un point d'honneur à faire découvrir aux touristes leur riche patrimoine.

aout 2014 lacaune 099

 

La très belle Mairie du village. Juste devant il y a un très beau petit parc avec des bancs.

aout 2014 lacaune 100

 

Les maisons sont très colorées, pratiquement toutes avec des escaliers extérieurs datant d'une autre époque ! 

aout 2014 lacaune 101

 

Saint Guilhem est traversé par un petit cours d'eau, le Verdus, qui est un affluent de l'Herault. Il donne beaucoup de fraîcheur au village en été ! Ce ruisseau fut très important pour l'installation de la population sur ses rîves car l'économie a pû se développer (élevage, oléiculture ...). Les premières maisons se construisirent d'ailleurs dans la partie haute du village, pour se protéger des crues.

 

aout 2014 lacaune 103

 

Beaucoup de passages souterrains, très étroits, sillonnent le village ....

aout 2014 lacaune 104

 

Partout des petites ruelles, accessibles uniquement à pied, et toutes très fleuries ....

aout 2014 lacaune 105

 

 Comme celle-ci, qui donne sur l'ancienne Chappelle des Pénitents.

 

 

aout 2014 lacaune 106

 

Sur la photo ci-dessus, on peut  d'ailleurs admirer la façade  de cette Chapelle des Pénitents qui est devenue une salle de concerts et de conférences. . Elle est superbe !

 

 

aout 2014 lacaune 113

 

Nous voici à la rue du Four. Un artiste peinte s'est installé au rez-de-chaussée de cette maison.

  

aout 2014 lacaune 126

 

Nous voici maintenant à la Place de la Liberté, très vivante, commerçante. Elle tourne le dos carrément à l'abbaye. Il parait que lors de la terrible crue de 1907, un âne avait été attaché au grand platane qui se trouve au centre de la place. La force de la crue détâcha l'âne et l'entraîna dans l'abbaye, ouverte pour évacuer l'eau, et on le retrouva, paraît-il, assis sur le maître autel mais .... sauvé !

 

aout 2014 lacaune 127

Encore une petite ruelle intéressante, avec ses arcatures. Le village a conservé une forte empreinte médiévale !

 

Voilà, après avoir visité Saint-Guilhem nous avons repris la navette et nous avons récupéré le camping-car qui nous attendait sur le parking de la Maison du Site. Fin de notre petite balade qui nous a fait découvrir le Tarn et une partie de l'Hérault ! Prochaine balade l Goudargues et les Cascades du Sautader, dans le Gard !

Posté par catalane66 à 16:44 - - Commentaires [37] - Permalien [#]


Fin »