LES EVASIONS D'UNE CATALANE

23 août 2015

ARNAGA

Le mardi 14 Juillet, après avoir quitté notre halte France Passion, nous nous sommes dirigés vers Cambo les Bains. C'est une petite station thermale de 7 000 habitants, connue pour ses eaux curatives et la douceur de son climat. Beaucoup de célébrités y ont séjourné, comme Sarah Bernhard, Anna de Noailles. Mais c'est surtout Edmond Rostand qui l'a rendue célèbre. Il y était venu pour se faire soigner d'une pleurésie, et une fois guéri il a décidé de s'y installer et de construire sa maison : ARNAGA  !

pays basque 144

 Nous voici donc arrivés à l'entrée du domaine. Il est situé à la sortie de la ville, et c'est bien fléché ! Un très grand parking peut accueillir cars et camping-cars, donc pas de soucis de stationnement.

 

pays basque 145

 Pour accéder à la villa on déambule dans un premier temps dans un parc superbe, planté de magnifiques hortensias, bleus, roses ! Vraiment un régal pour les yeux ...

 

pays basque 148

 La villa a été construite entre 1903 et 1906, grâce aux plans d'Albert Tournaire, architecte, qui s'était inspiré des fermes basques du Labourd. C'est dans sa maison d'Edmond Rostand écrivit "Chantecler", l'histoire de ce coq qui était persuadé que c'était lui qui faisait se lever le soleil ! Cette pièce fut jouée maintes fois ici, et  l'auteur invitait à grands frais ses amis et tout le gratin de la région. Il mourut en 1918, complètement ruiné !!!

La Mairie de Cambo est propriétaire de la villa depuis 1960. Elle a été complètement restaurée et elle est classée Monument Historique, Jardin remarquable, et Maison des Illustres.

 

pays basque 153

 

Edmond Rostand a fait appel aux plus célèbres décorateurs de l'époque pour "fignoler" sa maison, comme Gaston Latouche, un coloriste qui a réalisé la frise du grand hall.

 

pays basque 154

 

Ce magnifique plafond avec ce lustre de toute beauté se trouve dans le boudoir de Rosemonde Gérard, l'épouse d'Edmond Rostand.

 

pays basque 155

Nous sommes ensuite passés dans la bibliothèque ! Quelle beauté là aussi. Au fond de la pièce, une monumentale cheminée. Et sur la galerie des "reproductions", grandeur nature, des plus grands "acteurs" qui ont fait la renommée d'Edmond Rostand, comme Cyrano de Bergerac !

pays basque 158

 

 Tous les livres qui tapissent les murs de la bibliothèque appartenaient à Edmond Rostand. Il y en a des milliers ... Quelle richesse !

 

pays basque 161

 

 C'est encore Gaston Latouche qui a réalisé ce médaillon en trompe l'oeil décorant la salle-à-manger !

 

pays basque 163

 

 Le bureau de l'auteur où il travaillait sans relache tous les jours.

 

pays basque 164

 

La cuisine, avec tout le confort moderne, un peu identique aux cuisines d'aujourd'hui !

 

pays basque 168

 

Une belle vue, depuis le premier étage de la villa sur le jardin à la française d'Arnaga !

 

pays basque 171

 

La chambre de Rosemonde Gérard, assez sobre ...

 

pays basque 173

 

Et enfin la machine à écrire sur laquelle il travaillait inlassablement !!!

 

 

pays basque 177

 L'arrière de la villa permet de bien distinguer les différents étages : le rez-de-chaussée, destiné aux pièces de réception. Le premier étage abritait les chambres et les appartements privés, et le deuxième étage était réservé au personnel.

 

pays basque 179

 

 

Trois jardiniers à plein temps et un à mi-temps entretiennent à l'année les jardins d'Arnaga qui ont quand même une superficie de 12 ha !

pays basque 178

 

Edmond Rostand a voulu créer de toute pièce, derrière sa villa, une véritable forêt. Il fit venir, pendant des mois, des dizaines d'arbres déjà âgés pour la plupart d'une vingtaine d'années ! Des platanes, des cyprès, des ifs, des peupliers. Cela lui a bien sur coûté une fortune !

 

 

pays basque 180

Le treillage en bois du Coin des Poètes, a été recréé à l'identique. Il avait "disparu" en 1950.

 

pays basque 181

 

La campagne de restauration des jardins d'Arnaga a duré trois ans et la maîtrise d'oeuvre a été confiée à l'Architecte paysagiste Françoise Piquephal, spécialiste des jardins historiques.

Nous sommes bien sur revenus charmés par notre visite. Nous avions déjà visité ce site il y a quelques années, mais nos amis Jackie et Anne-Marie ne le connaissaient pas. Je pense qu'ils ont apprécié, d'autant plus qu'ils adorent jardiner.

Après notre visite, nous nous sommes dirigés vers St-Pée sur Nivelle où nous avions repéré un France Passion pour y passer la nuit, la Ferme Machalenea. Et bien, depuis une dizaine d'années que nous sommes adhérents F.P, c'est la première fois que nous sommes déçus, mais vraiment déçus ! Ces fermiers n'ont pas un comportement digne de figurer dans le guide des étapes ! Nous l'avons d'ailleurs signalé aux responsables de F.P et j'espère que l'an prochain ils ne seront plus sur le catalogue !!!

Bon, prochaine étape de notre séjour au PaysBasque l Le Rhune et la maison Ortillopitz ! 

 

Posté par catalane66 à 16:53 - - Commentaires [50] - Permalien [#]