Je remet aujourd'hui sur mon blog un billet que j'avais déjà mis il y a une dizaine d'années, sur notre merveilleux voyage en Scanbdinavie, faite en camping-car, et oui tout cela parce que mes amis les Dgimis vont monter tout là haut au mois de mai et cela m'a rappelé tellement de beaux souvenirs ... Je crois que j'ai mis en tout  7 articles sur notre beau voyage. Ceux qui seraient intéressés pour les lire, ou relire, allez tous simplement dans la rubrique SCANDINAVIE à gauche de l'écran. Bon, deux billets sont en préparation qui devraient paraître très prochainement !

 

Nous avons quitté les Vesteralen et nous nous dirigeons vers les Lofoten. Pour ce faire nous avons embarqué avec Prosper sur un magnifique bateau, avec 3 ponts, cafétéria, etc ... Le grand luxe pour à peine une 1/2 heure de traversée, mais bon, en vacances, on ne se refuse rien, n'est ce pas ? (1 600 couronnes norvégiennes, soit 240 € - de l'époque pour tous les 4 + Prosper bien sur, on ne pouvait pas le laisser en rade ...).

 

 

photo 69

 

 Nous voici à NYKSUND. C'est un minuscule village de pêcheurs, abandonné depuis trente ans. On a vraiment l'impression d'être au bout du monde. Actuellement, à l'initiative d'une équipe de jeunes, le village reprend vie, et des travaux de restauration ont lieu grâce à des bénévoles qui y travaillent. 

 

photo 70

Nous nous dirigeons maintenant vers Solvaër, car nous avions l'intention de faire une excursion sur un bateau à "touristes", pour admirer le Trollfjord. Nous avons finalement changé d'idée, car le bateau en question était envahi par des jeunes d'une colonnie de vacances surement ! Ils criaient tant et plus, et cela nous a découragés. Nous avons finalement été accostés par un couple d'italiens qui parlaient très bien le français, et ils nous ont proposé de partir avec eux faire une partie de "vraie" pêche sur le Trollfjord II. Pour de faire il fallait être 6 et le proprio du bateau nous demandait 40 € par couple pour nous balader toute l'après-midi sur le fjord, mais à une seule condition : le produit de notre pêche devait lui revenir ! Nous avons accepté bien sur, tout heureux de notre escapade.

photo 71

Nous voici installés sur le Trollfjord, prêts à partir pour notre partie de pêche. Toujours grand beau temps !

 

photo 72

Mon mari s'affaire avec la canne à pêche qui lui a été attribué. Moi je dois avouer que je n'ai pas pêché, je me suis contentée d'admirer le paysage devant moi, tellement merveilleux. Le Trollfjord est très étroit, il est entouré de parois rocheuses presques verticales, et il n'est accessible que par bateau. 

photo 75

Bon, voilà la pêche de Guy et Jean-Paul. Pas mal non ??? Franchement je ne sais pas ce que c'étaient ces poissons. Mais nous avons eu une surprise. Vers la fin de notre petit voyage, le capitaine nous a appelés et nous a annoncé que nous étions invités à dîner ! Au menu : une soupe de poissons bien sur. Bon, ce n'était pas celle que l'on mange à Marseille, mais elle était délicieuse, accompagnée d'une bonne bière bien fraiche. Et nous avons pu discuter un peu avec les deux marins qui étaient à bord et qui parlaient comme nous un peu l'anglais ! Merveilleux souvenirs de cette journée. 

photo 81

Voilà, le bateau va revenir à Solvaer ... Nous n'en serions pas redescendus, tellement nous avions passé une bonne après-midi ! Jetez un petit coup d'oeil aux montagnes qui entourent le fjord. Impressionnant non ? Et toujours ce magnifique ciel bleu ! Qui nous avait dit qu'il faisait toujours gris en Norvège ????

photo 76

Nous avons repris le camping-car et nous continuons notre route sur les Lofoten. Nous voici face au magnifique petit village d'HENNINSVAER. Situé sur une presqu'île reliée par un pont, il est appelé "La Venise du Grand Nord". En effet, ici l'eau s'infiltre partout. Et l'eau et le ciel ont une clarté incroyable. Nous avons beaucoup aimé !

photo 77

Toujours à HENNINGSVAER, des séchoirs à morues. Il y en avait partout, sur tous les rochers. Au loin, un chapelet de petites îles !

 

photo 78

Une autre vue d'HENNINGSVAER, avec ses entrepôts de stockage de poissons. 

photo 79

Quand je vous disais que sur les Iles Lofoten ils pêchaient la morue ! Nous avons pu rentrer dans cet entrepôt où étaient stockées des dizaines de palettes de morues séchées. Nos narines en ont pris un coup. Mais quel souvenir ! 

photo 80

 

Ici les morues sont reines je vous l'avais dit ! Devant les maisons on peut ainsi admirer les énormes têtes de ces poissons ! Elles sont assez impressionnantes non ? Je ne sais pas ce qu'ils en font après !

photo 83

 

Nous avons pu trouver quelques morues qui séchaient sur les fameux séchoirs que nous voyions depuis deux ou trois jours. De bien beaux morceaux pour faire un bon aïoli à notre retour.

photo 84

 Je vous disais dernièrement que des ponts en Norvège, il y en avait beaucoup. Regardez ces toutes petites îles, toutes inhabitées. Et bien elles sont reliées entr'elles par des ponts, dont certains sont très hauts. Je vous garantis que lorsque nous avons emprunté celui de droite avec le camping-car, et bien nous n'étions pas très rassurés !

_photo 85

 12 Août 2002 : Nous voici maintenant à REINE, tout au Sud des Iles LOFOTEN. Beaucoup de guides touristiques disent que c'est le plus beau village de Norvège ! Quant à nous, nous avons trouvé qu'ils étaient tous en harmonie avec la mer et la montagne, donc il nous a été difficile de faire un choix !  A REINE, beaucoup de rorbuers. Ce sont d'anciennes cabanes de pêcheurs qui ont été transformées en gîtes pour les touristes. Nous avons pu en visiter deux ou trois. Elles sont très très bien aménagées. C'est ici également que nous avons trouvé la seule banque du Sud des Lofoten où l'on pouvait retirer de l'argent ! Il y avait la queue !photo 86

 Nous sommes toujours à REINE. Pratiquement toutes les maisons sont construites sur pilotis pour les protéger des marées. Et elles sont toutes peintes de couleurs très vives, principalement en rouge et jaune. Et beaucoup de petits bateaux qui donnent envie de prendre le large !

photo 87

 Vue générale de REINE. Cette vue, nous ne nous en lassions pas, tant et si bien que nous sommes restés deux jours dans ce paradis à admirer ces montagnes escarpées qui tombaient dans cette mer d'huile ! Avant de venir en Norvège, j'étais loin de m'imager que je verrais  de si beaux paysages. Et ... je n'ai qu'une hâte, c'est d'y revenir !

 

photo 92

 Nous sommes en train de visiter A (Prononcer O), le village le plus au Sud des Lofoten. Pratiquement toutes les maisons sont peintes en rouge. Et miracle, dans ce village, nous avons découvert une boulangerie, une vraie de vraie, avec un four à bois ! Nous qui nous contentions de pain de mie depuis 15 jours, nous avons apprécié, il était aussi bon qu'en France, sinon plus . Beaucoup d'artistes peintres aussi, qui immortalisent sur la toile ces magnifiques villages !

photo 94

 Bon, la photo a été scannée un peu de "traviole", excusez-moi ! Belle vue sur le fjord de REINE. Nous avions passé deux nuits ici, en camping "sauvage", c'était merveilleux. Pas un bruit, que le clapotis de l'eau et le chant des oiseaux. Le paradis sur terre !

photo 95

 Un peu plus loin (nous remontions vers MEKENS) nous avons trouvé une magnifique plage de sable fin où Janine et moi avons fait trempette. L'eau était frisquette quand même, et nous ne nous sommes pas attardées ! Nous avons passé la nuit ici, sans être dérangés par qui que ce soit. Nos plus proches voisins étaient dans ces deux maisons rouges que l'on aperçoit au loin. Pour le camping "sauvage", la Norvège c'est le paradis, car la sécurité y est totale. Plusieurs fois Janine et moi nous nous sommes endormies en laissant la porte du C.C. ouverte car les hommes pêchaient, profitant  du jour qui s'éternisait !

photo 98

Dernière photo sur les Lofoten. Le village de SAKYSOY, tout au bord de l'eau, avec ses maisons qui se reflètent dans la mer.

Nous sommes le 16 Août 2002. Nous avons un peu traîné sur les Lofoten, et avons fait très peu de kilomètres. C'était tellement beau que nous ne voulions plus en repartir, mais bon, nous avions d'autres belles étapes qui nous attendaient. Nous avons embarqué sur un ferry à Mekenes à 7 heures  tapantes. Beaucoup de camions et de voitures, ainsi que des camping-cars ont embarqué en même temps que nous. La traversée jusqu'à BODO a quand même duré 4 heures (coût 135 € pour nous 4 + le C.C. Pas cher du tout par rapport au bateau que nous avions pris pour passer des Vesteralen aux Lofoten, mais bon, nous étions bien plus nombreux, et ce ferry n'avait pas le "luxe" du précédent bateau !). Le temps n'a pas été terrible, et Janine, qui a le mal de mer, a été très malade ! Elle s'en souvient encore.

Continuation de notre voyage : Le cercle polaire, le glacier du Starvisen ! A bientôt !