Cet article est écrit tout spécialement pour nos amis camping-caristes Anne-Marie et Jackie, qui habitent eux aussi Générac et qui nous "tannent" depuis des mois pour que nous les amenions à Bonac, dont nous parlons très souvent. Mes amis blogeurs, vous connaissez au moins de nom Bonac, car j'ai déjà mis quelques articles sur ce petit village du bout du monde. Là, j'ai essayé de piocher dans les centaines de photos que j'ai prises dans ce merveilleux coin de l'Ariège que nous avons connu grâce à un autre couple d'amis très proches, Eric et Corinne qui habitaient près de chez nous il y a quelques années, et qui sont partis dans le Bordelais ! Les lacheurs ! Corinne possède à Bonac une maison de famille qu'elle tient de ses grands-parents. 

 

bonac 001

En allant dans l'Ariège, nous passons inévitablement devant la Cité de Carcassonne, mais en principe nous ne nous y arrêtons pas, nous filons tout droit, préssés de retrouver nos montagnes. Carcassonne se visite toujours en prenant son temps ... pas à la va-vite.

 

 

IMGP0282

 

Cette photo n'est pas prise à Bonac, mais pas très loin du côté du Col d'Aspet. Il s'agit de la stèle érigée en l'honneur de Fabio Casartelli, champion olympique de cyclisme en 1992, et décédé ici sur la route du Tour de France le 18 Juillet 1995.

 

bonac 005

Pour les touristes et les camping-caristes qui se rendent en Ariège, je tenais à signaler que les routes de l'Ariège sont une pure merveille, en particulier la D129 qui va de Bram à Foix, avec tous les 15 ou 20 kms des aménagements qui ont été réalisés, des tables et bancs, des espaces "tourisme" avec des cartes signalant tous les lieux à visiter dans les environs. Bravo au Conseil Général pour ces belles réalisations. Ici nous faisions une petite pause, avant d'arriver à bon port. Mais d'abord nous devons passer par Foix, Saint-Girons, Castillon, puis nous allons arriver à Bonac-sur-Lez ! Ouf ...

bonac 022

 

Et bien nous y sommes ! Nous venons d'arriver à Bonac, et nous empruntons le petit chemin qui part du tennis (et oui, nous sommes au bout du monde, mais il y a un tennis ici !!! N'est-ce pas merveilleux ?) et arrive à l'aire de camping-car. Auparavant nous passons devant une ancienne grange qui a été admirablement retapée et est devenue une magnifique résidence secondaire !

 

 

bonac 024

 

Encore quelques mètres ... et nous croisons un troupeau de vaches qui broutent devant une grange qui, surement, deviendra elle aussi une résidence secondaire d'ici quelques années ! Beaucoup de Toulousains aiment cette région du Couserans, et achètent pour une bouchée de pain ces bicoques qu'ils aménagent avec goût, je dois le reconnaître.

 

bonac 026

 Bon, nous voilà installés sur l'aire de C.C. On ne la voit pas bien sur cette photo, mais elle est superbement aménagée. Il y a une dizaine de places (très grandes, on n'est vraiment pas entassés). Tous les emplacements sont bien aménagés, il y a l'électricité et l'eau bien entendu, et l'on peut vidanger. L'aire est ouverte du 1/03 au 31/10 et elle est payante bien sur.  6 €, sauf en juillet et août : 7 €. Il faut aller chercher son ticket de stationnement au village, à l'auberge, et l'afficher sur le pare-brise du C.C. Il y a des contrôles tous les jours (mais ils sont sympathiques. Si vous avez "oublié", et bien ils vous feront payer sans supplément !!!). Bon, j'espère que l'aubergiste ne lira pas mes lignes, mais ... évitez d'y aller manger. Chut ...

 

IMGP1600

Quand on arrive à Bonac, la première chose que l'on voit, c'est son petit lac, dans lequel se jette le Lez. Oh, il n'est pas bien grand, mais qu'il est beau !  On arrive donc par la petite route que l'on voit sur la gauche, et pour arriver à l'aire, on le contourne, et l'on voit le village tout en face. A pied, il faut juste 3 mn pour arriver ...  à l'auberge. Ne cherchez pas d'autres commerces ici, il n'y en a pas. Et j'ai apris, avec désespoir, en regardant TF1 dan sla semaine (oui, oui, désespoir !) que l'épicerie-boulangerie de Sentein, le petit village qui se trouve à 1,5 kms de Bonac allait fermer boutique ! Moi qui allais tous les matins au ravitaillement (à pied bien sur !), et bien terminé ! Il nous faudra aller chercher notre pain à la "capitale" Castillon, situé à une dizaine de kms. Mais bon, pas grave. Tiens, je viens de trouver un article passé dans la Dépêche du midi qui parle de ce scoop. Ici Si vous êtes intéressé pour reprendre le commerce, dépêchez-vous de téléphoner ! Vous êtes déjà surs d'avoir une cliente !

 

IMGP0295

 Il n'est pas beau le petit lac ? Une vraie merveille je vous le dis. Quand on est installés là, on n'a plus envie d'en repartir. On laisse le C.C., on chausse de bonnes chaussures, et on part crapahuter dans les environs qui sont superbes, je vous le garantis.

 

IMGP1603

Ah, sur cette photo on voit mieux les emplacements réservés aux C.C. Comme vous le voyez, il y a de la place, et on peut installer table et chaises pour le pique-nique sans problème ! Mais attention, en Juillet et Août, c'est souvent complet, Camping-Car Magazine ayant fait de la pub sur cette aire (à notre grand regret, on voulait la garder pour nous ! Mais les amis camping-caristes qui me suivent sont priés de ne pas ébruiter cette aire !)

 

IMGP1601

Une bien jolie vue sur le village, qui compte environ 140 habitants (mais je crois qu'en hiver ils sont beaucoup moins nombreux). Il faut dire que la vie n'est pas trop facile ici quand il y a de la neige, et ce n'est pas évident à vivre pour de jeunes couples avec des enfants ...

 

IMGP1610

 

Mais j'aimerais bien avoir une petite maison là-bas, cela doit être très agréable. Ces deux-là sont du côté de l'aire, et bien sur, elles ne sont ouvertes que durant les WE et pendant les vacances.

 

 

IMGP1621

 

Gros plan sur quelques maisons bien retapées du village. Certaines ont été aménagées en gites et il y en a une qui a même une piscine (derrière la barrière blanche). Mais vu qu'il ne fait pas très chaud là-bas, je doute que les gens se baignent beaucoup !

 

IMGP0296

 

Et bien sur, devinez ce que fait mon mari quand il est dans l'Ariège ? Il pêche ! Il commence d'abord par "s'entraîner"  un peu au lac de Bonac, mais il n'est jamais trop satisfait ici, mis à part quand ils font des lachers (mais ce n'est pas de la pêche sportive me direz-vous, c'est juste un petit amusement !). Au fond du lac, on commence à l'entrevoir, il y a un barrage EDF.

IMGP1613

 

Et la région, c'est le paradis des randonneurs. Nous avons arpenté une grande partie de ces sentiers, qui sont magnifiques. Sur la photo ci-dessus, vous devez pouvoir lire "L'Artigou". Et bien figurez-vous que notre chienne Urka provient de l'élevage de nos amis Corinne et Eric dont je vous ai parlé plus haut, et elle s'appelle "Urka du Pic de l'Artigou," le fameux pic qui se trouve justement en face de Bonac. Et vous allez rigoler ! Pour la seconde portée d'Urka, nous avions choisi pour mâle un champion, Vulcain du Clos de la Salle, qui appartient à Olivier Barbé, que nous connaissons bien pour l'avoir vu à différents concours d'épagneuls français. Et comme Olivier habite Toulouse et qu'il a une maison dans le coin, (je vous l'avais dit, il n'y a que des Toulaisains par ici!!!) nous nous étions donné rendez-vous pour les "fiançailles" à Bonac, et donc les petits ont été conçus devant le Pic de l'Artigou !!! Inutile de vous dire que les chiots étaient magnifiques ! Et j'ai un autre souvenir mémorable de ce jour-là. Nous sommes allés déjeuner chez Olivier  (ben oui des fiançailles, ça se fête ! En principe ce sont les parents de la fiancée qui régalent, mais là, ça a été le contraire ), et nous avons mangé une canette à la broche, cuite dans la magnifique cheminée de notre ami. J'en salive encore !

 

IMG_0296

 

Et voici notre Urka, en train de courir comme une gazelle, mais là, elle est dans les bois de Générac.

 

IMGP0317

 

Bon, je vous avais dit que mon mari aimait pêcher. Là nous étions partis du côté du Cirque de la Plagne, et nous avions pris le camping-car pour accéder tout au bout d'un chemin caillouteux qui arrive à une ancienne mine de fer argentière (elles étaient fréquentes dans le Couserans) où nous nous sommes garés (ce n'est plus carrosable ensuite). Après il faut marcher sur un petit sentier étroit qui nous fait découvrir de magnifiques paysages, comme cette magnifique cascade. Je ne connais pas son nom, est-ce la Cascade du Rouet ? Si quelqu'un peut me renseigner, c'est avec plaisir ! Bon, mon homme est équipé (moi je porte le sac à dos, tiens pardi !) et nous voilà partis ...

 

 

IMGP0326

Sur la photo ci-dessus vous pouvez voir les ruines d'une ancienne mine de fer. Les mines étaient très nombreuses dans cette région, et leur exploitation à commencé aux alentours de 1850, notamment celles de Bentaillou qui se trouvait à 1900 m d'altitude. Jusqu'à 500 mineurs y travaillaient à cette époque là. Les minéraux étaient acheminés dans la vallée par des ânes, été comme hiver. Inutile de vous dire que la vie était particulièrement dure pour ces hommes qui travaillaient dur, et dans des conditions extrèmes. Mais le Biros était si l'on peut dire "riche" à cette époque là. L'école de Sentein accueillait plus de 200 élèves, ce qui est énorme ! Puis, petit à petit les mines ont fermé, et depuis 1955 il n'y en plus aucune en activité. La région s'est alors tournée vers le pastoralisme, le tourisme et aussi le thermalisme.

IMGP0328

 Bon, en attendant mon homme a trouvé un "trou" où il espère nous faire quelques truites pour le déjeuner.  Ce beau torrent, c'est le Lez, et il prend sa source au Pic de Mauberné à 2880 m d'altitude (juste à la frontière espagnole). On le voit dégringoler du côté de Sentein, Bonac, Castillon et à St-Girons, il se jette dans la Salat. Le Lez a une longueur de 35 kms.

 

IMGP1622

 

Bon Guy, faudrait voir à nous en faire quelques unes de truites, d'autant plus que nous avons des invités ce midi ! Nous étions cette fois-ci avec le frère et la belle-soeur de mon mari, et je crois me souvenir que mon mari avait pêché 7 magnifiques farios. Nous nous étions régalés.

 

 

bonac 031

Nous sommes maintenant sur la petite route qui relie Bonac à Sentein. Cette route je l'ai empruntée des dizaines de fois, toujours avec autant de plaisir ! On y voit tout le long, toujours pareil, de belles granges bien restaurées qui me font drôlement envie ! Peut être un peu près de la route, mais ... il n'y a pas trop de voitures qui passent par ici !

 

 

bonac 046

Beaucoup d'eau circule dans Sentein, comme ces petits ruisseaux qui glougoutent un peu partout, et que l'on enjambe en passant sur des petites passerelles pour accéder aux maisons. 

 

bonac 053

Sentein (144 habitants) se trouve  à la limite de l'Espagne et du Val d'Aran, dans le Biros qui comprend les villages d'Antras, de Bonac-Irazein, Uchentein et Balacet. Son église romane est vraiment magnifique, elle date des 14 et 15ème siècle, et elle a de belles fresques gothiques. Elle a été classée monument historique en 1906. Elle est flanquée de deux tours quadrangulaires, qui sont des restes de l'enceinte fortifiée du village, qui mesurait 200 m de long.

IMGP0336

Maintenant je vous amène voir le Lac de Bethmale, qui est une petite merveille. Nous y allons très souvent, pour randonner principalement. Ce lac se trouve à environ 15 kms de Bonac, et son nom voudrait dire "mauvaise vallée" mais certains l'appellent "la belle montagne". Je préfère ! Ici, pour les amoureux de la nature, c'est un véritable paradis, à 1000 m d'altitude et en plein milieu de la somptueuse forêt du Couserans. Bethmale est situé sur la face sud du Valier (2 838 m), qui est le sommet mythique de l'Ariège.

 

IMGP0342

 

Ce lac est accessible par la route, été comme hiver. Il est surélevé par une petite digue, et il est très fréquenté,

surtout à la bonne saison.

 

IMGP0346

 

La légende raconte qu'il y a très longtemps vivait cachée au lac de Bethmale une méchante sorcière qui, prise dans un piège, coula dans le lac en jurant qu'elle ne disparaîtrait jamais. Depuis, sa robe bleu-vert restée au fond, donne au lac ses reflets particuliers.

 

 

IMGP0350

 

Et, et ... en plus de randonner, que vient faire mon mari ici ? Pêcher bien sur. D'accord, ce n'est pas la même pêche qu'à la Plagne, mais c'est sympa quand même. Il a ramené au C.C. de belles farios qui étaient excellentes !

IMGP2638

 

 Et pour terminer mon article (très long article, désolée) quelques photos d'un petit séjour à Bonac que nous avons passé pour Pâques 2008. Nous étions partis pour l'occasion avec Christophe, fiston n° 2 et ... Urka bien sur ! (Petite précision, Urka a son propre appartement dans la soute du C.C., bien aménagé, rien que pour elle, avec chauffage et clim pour l'été !!! car elle sait qu'elle ne doit pas rentrer chez nous ! Et elle est très bien élevée ...)

 

IMGP2640

 Et nous avons eu la surprise le matin en nous levant de trouver les montagnes autour de Bonac toutes blanches de neige ! Ouah ... faut dire que les températures n'étaient pas très élevées la veille !

 

 

IMGP2648

 

Et plus la journée avançait, et plus ça tombait !!! Nos amis Eric et Corinne habitent juste à côté de l'endroit où est garé la voiture que l'on voit dans la rue.  Nous avons donc décidé de quitter l'aire de C.C. pour nous rapprocher du village, c'était plus prudent.

 

IMGP2651

Regardez un peu les maisons qui se trouvaient à côté de l'aire de camping-cars ... Il valait vraiment mieux qu'on parte. Et dire que la veille il faisait un temps magnifique. Mais bon, ç'est cela la montagne ! Tiens, un petit clin d'oeil à nos amis les Dgimis ! Ah oui, on s'en souviendra de la Normandie ! Petit clic ici !

IMGP2646

 

Et voilà, Prosper est installé près de la route, c'est préférable. Mais nous devions reprendre la route l'après-midi, vu que j'étais encore en activité en Avril 2008 (mais pour peu de temps, j'ai pris ma retraite le 31 Mai !). J'ai donc téléphoné au bureau et pris un jour de congé supplémentaire ! Nous avons pu faire une petite balade dans la poudreuse !

 

Bon, prochain épisode je vous amènerai du côté d'Albi où nous étions allés faire un concours avec notre chienne Urka. Je la met un peu en vedette en ce moment ! Merci pour vos gentils commentaires qui me font toujours plaisir !