Nous continuons notre voyage en Bretagne, et nous avons beaucoup de chance ! Un temps merveilleux, un beau ciel bleu, que demander de plus. Les photos qui suivent ne sont peut être pas toujours dans l'ordre précis de notre voyage, mais heureusement je fais toujours des albums bien documentés dès notre retour de vacances, ce qui fait que j'arrive à retrouver facilement les lieux où nous sommes passés. Ce voyage datant de 8 ans, pour certains sites ma mémoire m'aurait fait défaut ! (Comme nous le dit parfois Marine notre seconde petite fille de 6 ans : "Mamie ... tu as une mémoire de poisson !!!" Je ne sais pas s'il faut en rire ou pleurer ... Je préfère donc en rire !

 

2048-08-28 01-45-18_0262

 Nous avons quitté le Mont Saint-Michel et nous nous dirigeons vers Saint-Malo. Nous admirons l'Ile du Grand Bé, qui se trouve à environ 400 mètres des remparts de Saint-Malo, à l'embouchure de la Rance. Cette île est inhabitée. A marée basse, elle devient presqu'île et on peut y aller à pied. (Nous n'avons pas pu y aller, malheureusement ... la marée était haute). Le célèbre écrivain romantique Chateaubriand, qui était Malouin, y est enterré. Il avait, parait-il, beaucoup d'influence et son souhait a pû être exhaussé

2048-08-28 01-49-58_0263

 Depuis les remparts de Saint-Malo nous avons de magnifiques panoramas sur les plages, le port et les forts. C'est vraiment grandiose. Quelle beauté !

 

 

2048-08-28 02-06-41_0269

 

Ma petite fille et son grand-mère sont heureux de cette balade qui nous change un peu de notre Camargue !!! Le chemin de ronde des remparts offre une vue magnifique sur la ville, ses ruelles étroites et ses maisons cossues. Nous sommes sous le charme !

 

2048-08-28 02-49-03_0274

 

Nous décidons ensuite de nous rendre à Dinard, de l'autre côté de l'estuaire de la Rance. (Nous avions initialement prévu d'aller visiter l'usine marémotrice de la Rance, mais l'accès à l'usine était interdit pour cause de risques d'attentats !). Nous prenons donc un bateau qui nous mène à Dinard où nous avons prévu de déjeuner. Bien belle balade qui nous permet d'admirer de magnifiques maisons cossues, le long de la côte.

 

 

2048-08-28 02-56-29_0275

Au début du 19ème siècle, Dinard était un petit village de pêcheurs qui prit petit à petit son aspect de station balnéaire au milieu du siècle, avec l'arrivée de familles anglaises et des premiers adeptes de bains de mer. Vers les années 1870, la promotion immobilière est à son apogée, grâce au comte Rachaïd Dahdag qui fut le véritable promoteur de la station. Des villas, des hôtels, des casinos, fleurissent un peu partout, changeant radicalement l'aspect de ce petit village. Dinard était devenue la première station balnéaire de France ! Beaucoup d'anglais et d'américains y séjournent tous les ans, et un festival de films britaniques y est organisé, qui attire de nombreux touristes.

 

2048-08-28 04-42-28_0277

 Le port de plaisance de Dinard est très actif, et ce sont près de 700 voiliers qui  y sont amarrés en permanence .

 

 

2048-08-28 04-45-09_0278

Au moment où nous y étions, nous avons pu voir le pont se surélever pour faire passer ce bateau qui rentrait justement au port.

 

 2048-08-29 07-12-03_0282

 

Nous voici maintenant à la Pointe de Pen-Hir, qui est située dans la presqu'île de Crozon. Nous avons beaucoup aimé ce site, très sauvage, et nous avons fait une magnifique randonnée dans le secteur. Nos yeux n'étaient pas assez grands pour admirer ce superbe paysage ! Ces petits îlots que l'on voit s'appellent les Tas de Pois !

 

2048-08-29 07-12-19_0283

La côte est particulièrement déchiquetée dans ce secteur, et ces rochers étaient redoutés des marins qui se dirigeant vers Camaret. Ils faisaient souvent naufrage. La Pointe de Pen-hir est une réserve naturelle où l'on peut observer de nombreux oiseaux.

 

 

2048-08-29 07-24-40_0284

 

Nous nous sommes rendus au pied de cette immense croix de Lorraine qui a été érigée à la Libération. Elle est en granit et a été réalisée par l'Architecte Mathon et le sculpteur Bazin. Elle est dédiée aux Bretons de la France Libre. Le Général de Gaulle est venu l'inaugurer le 15 Juillet 1951.

 

2048-08-29 06-51-04_0279

 Nous avons encore trouvé un bien joli coin pour passer la nuit avec le camping-car ! Personne à côté de cette plage ... Le paradis. 

 

2005-08-26 13-48-34_0340

 Nous avons ensuite pas mal roulé, et nous nous sommes dirigés vers la Trinité-sur-Mer où nous avons fait une halte restaurant pour déguster un délicieux plateau de fruits de mer. Nous sommes ensuite allés voir les fameux alignements de Carnac. Cette année là, à la télé, passait justement le fameux feuilleton "Dolmen" avec Ingrid Chauvin et Bruno Madinier. Ma petite fille n'en loupait aucun épisode, et elle a été fort surprise de voir tous ces dolmens et menhirs. Elle voulait même que nous y retournions la nuit pour voir si les dolmens "saignaient" comme dans le feuilleton !

 

 2048-08-29 07-42-57_0288

 

Sur le site de Carnac, ce sont plus de 4000 menhirs qui ont été érigés entre 5000 et 2000 avant J.C., et sur plus de 4 kms ! C'est un véritable modèle d'architecture monumentale, d'une ampleur inégalée en Europe. Nous avons eu la chance de visiter le site avec un guide conférencier qui nous a vraiment enthousiasmé ! Cindy bien sur était ravie ... et nous aussi !

2005-08-27 14-42-23_0367

 Nous voici maintenant en Vendée. Nous nous sommes approchés du Passage du Gois, qui est une chaussée submersible qui relie la commune de Beauvoir-sur-mer à l'île de Noirmoutier. Le passage est praticalbe en voiture lors de la marée basse, et il est inondé deux fois par jour à marée haute. Lorsque nous sommes arrivés, la marée était en train de monter. C'était assez extraordinnaire pour nous  de voir l'eau envahir au fur et à mesure la chaussée ! Le passage fait quand même 4,5 kms de long, et la hauteur d'eau qui le recouvre peut varier de 1,30 m à 4 mètres, suivant le coefficient de la marée !

 

2005-08-27 14-48-42_0368

 Le passage du Gois est une curiosité pratiquement unique au monde, et existe depuis l'effondrement du plateau ayant donné naissance à la Baie de Bourgneuf au début de l'ère quaternaire. Beaucoup de promeneurs empruntent, souvent avec imprudence, le passage pendant que la marée monte ! c'est pourquoi de nombreuses balises ont été installées tous les 100 m, qui permettent aux promeneurs surpris de se réfugier. Malgré de nombreux panneaux indiquant les horaires des marées, il y a chaque année des accidents (mais rarement mortels)

 

 

2005-08-27 14-53-14_0373

 

Bien sur ma petite fille a voulu à tout prix "patauger" sur le passage pendant que la marée montait (mais Mamie veillait sur elle, vous vous en doutez bien ! et je lui ai vite fait faire demi-tour !). Pour la petite histoire, tous les ans au mois de Juin a lieu une course, appelée "Les foulées du Gois". Les concurrents courrent souvent avec de l'eau à mi-mollet ! Pas évident ...

 

Voilà ... Le prochain article sera la suite de nos vacances, mais nous irons à "l'intérieur" des terres, avec la visite du Futuroscope, puis Oradour sur Glane, Rocamadour, le Goufre de Padirac ... qui terminera nos vacances ! Merci de vos gentils commentaires qui me font toujours très plaisir !