Après avoir quitté Les Forges de Pyrène, à côté de Foix, nous nous sommes dirigés vers Mirepoix, une adorable petite ville, toujours située dans l'Ariège, mais limitrophe avec l'Aude. Lorsque nous revenons de Bonnac, nous ne manquons pas de nous y arrêter, car nous trouvons que la Cité a un charme indéniable. C'est au Xème siècle que l'on cite la première fois son nom dans une chartre donnée aux habitants par Raymond Roger, comte de Foix. A cette époque, la ville s'étend au pied de son château sur la rive droite de l'Hers, et elle est très florissante : près de 2000 habitants, de nombreux commerces et industries. Mais en 1279, la rupture du barrage de Puivert provoque une terrible inondation qui détruit toute la ville, n'épargnant que le château. En 1289, Guy de Lévis décide de rebâtir la ville sur la rive gauche de l'Hers, et c'est son fils qui fit exécuter ce projet. La ville est reconstruite en forme de bastide, ce qui explique les rues tracées au cordeau, suivant deux axes et une grande place centrale.

juillet 2014 pyrénées 283

 

Le centre de Mirepoix n'est pas très grand, et l'on en fait vite le tour. Mais c'est toujours avec plaisir que l'on admire les successions de maisons à colombage qui reposent sur des piliers de bois.

 

juillet 2014 pyrénées 285

On se balade sous une enfilade de couverts, très agréables en été ! Mais le jour où nous y étions, il pluviotait, et nous étions très contents d'être ainsi à l'abri !

 

juillet 2014 pyrénées 286

Nos hommes, ainsi que Pacha le chien ont bien apprécié de se balader sur la place dès que la pluie s'est arrêtée !

juillet 2014 pyrénées 287

 

Sur la grand place, l'on peut encore admirer les maisons à colombages sur galerie bois. Des piliers en bois aidés d'étançons soutiennent les façades et forment de magnifiques galeries couvertes. 

juillet 2014 pyrénées 288

Devant l'Hôtel "La maison des Consuls" nous avons admiré cette magnifique enseigne, photographiée à contre-jour !

juillet 2014 pyrénées 289

 

Les couleurs des façades des maisons sont très vives, et apporte un peu de gaieté au ciel qui,
ce jour-là était particulièrement chargé de nuages !

  

juillet 2014 pyrénées 293

Les solives des maisons les plus riches sont sculptées. Les plus belles sculptures se trouvent sur la maison de Justice du Seigneur qui devient plus tard, en 1500, la Maison des Consuls : Femmes à coiffe, tête barbue, tortue ...

juillet 2014 pyrénées 295

 

La petite Mairie de Mirepoix, avec sa belle façade, et juste à côté l'Office du Tourisme, très bien achalandé en documentation ! 

 

juillet 2014 pyrénées 305

 

Devant la Mairie, les magnifiques Halles. Dommage que nous n'ayaons pas été à Mirepoix un jour de marché !

juillet 2014 pyrénées 304

 

La Cathédrale St-Maurice qui initialement était une petite église, construite en 1298 par Jean de Lévis et sa femme Constance de Foix. De nos jours la Cathédrale possède une nef unique de 48 m de long, 24 m de hauteur et 22 m de large. Elle a un portail gothique et un clocher à la flèche élégante de 60 m de haut. Par sa largeur de nef, elle se situe au 2ème rang en Europe, après celle de Gérona en Espagne.

juillet 2014 pyrénées 310

 

Les orgues de la Cathédrale sont superbes ! Dommage à l'intérieur, vandalisme et démolitions ont détruit de nombreux trésors comme un peu partout, hélas.

 

juillet 2014 pyrénées 313

Nous avons admiré de nombreux vitraux très bien restaurés.

Puis nous avons quitté, à regret, Mirepoix, pour nous diriger vers l'Abbaye de Fontfroide, dans l'Aude, à environ 12 kms au sud-ouest de Narbonne. Nous connaissons bien cette magnifique Abbaye, nous y sommes allés plusieurs fois, mais nos amis Anne-Marie et Jackie n'y étaient jamais allés, et c'était l'occasion de faire une petite halte avant de revenir chez nous, après nos petites vacances dans les Hautes-Pyrénées et l'Ariège. Pour mes amis camping-caristes, je tenais à préciser qu'il y a un immense parking, bien ombragé, et qu'il est possible d'y passer la nuit après avoir visité le site. Mais il faut demander l'autorisation à l'accueil. (Bien sur, pas d'eau ni électricité, mais ... calme garanti !)

 

IMG_6428

Pour accéder à la billeterie nous avons dû emprunter cet escalier, et là ... nous avons dû faire un peu la queue, car c'était noir de monde ! C'était la première fois que j'en voyais autant. Je déconseille donc d'y aller les W.E. ou en Juillet-Août. Le tarif pour la visite est de 10 € par personne (visite guidée). Mais ... nous n'avons pas suivi le guide, trop de touristes derrière ! Comme le parcours est bien fléché, nous nous sommes débrouillés seuls, d'autant plus que nous connaissions, et c'est qui qui avons fait les guides.

Fontfroide est pour moi la plus belle abbaye de la région. Ellle est située dans un site enchanteur et sauvage, propice à la prière et au calme. Elle a été fondée au XIème siècle, et prospéra jusqu'au XIIIème siècle, donnant un pape, quelques cardinaux et essaimant d'autres abbayes. Ses biens furent vendus après la Révolution, puis la propriété devint privée au début du XXème siècle. Elle a été acquise par Gustave et Madeleine Fayet en 1908. Puis se sont les enfants et les petits-enfants du couple qui ont continué (et continuent) la restauration de l'Abbaye.

IMG_6429

 

Juste à côté de l'entrée on trouve l'entrée du restaurant de Fontfroide. (clic) Cette année, nous n'y sommes pas allés, mais en 2010 nous y avions déjeuné avec nos cousins Ginette et René, (bisous à tous les deux) et franchement nous nous étions régalés pour un rapport qualité/prix irréprochable, et cerise sur le gâteau, le personnel est très sympathique.

IMG_6443

 Nous avons débuté notre visite par le réfectoire des convers, au rez-de-chaussée. Il est imposant, avec 50 m de longueur, et pouvait recevoir jusqu'à 200 frères. Après les travaux de restauration, il a été ajouté cette  magnifique cheminée renaissance provenant vraisemblablement du Château des Ducs de Montmorency à Pézenas, château qui fut détruit sur ordre de Richelieu après la révolte du dernier d'entre eux en 1632.

 

IMG_6444

 

Toujours dans la salle du réfectoire des convers, face à la cheminée, une magnifique grille en fer forgé qui est assez récente, mais ne dépare nullement les lieux, au contraire.

 

2014-07-29 16

 

Nous voici maintenant dans le cloître, qui date de la seconde moitié du XIIème siècle. Il est vraiment magnifique, d'une élégance rare. En son centre, nous trouvons un magnifique jardin fleuri, très bien entretenu. Ce cloître fut érigé selon les règles de l'art roman.

IMG_6460

 

On retrouve en particulier la double procession de colonettes et leurs chapiteaux supportant des petits arcs plein cintre.

2014-07-29 16

 

Une magnifique galerie longe tout le pourtour du cloître. On y trouve des bancs où les moines venaient lire ou se reposer.

 

2014-07-29 15

Dans une petite niche, une magnifique statue, très bien conservée, datant du XIIIème siècle.

 

2014-07-29 15

Vue sur le cloître depuis le 1er étage. Toujours aussi impressionnant par sa beauté !

 IMG_6452

L'immense escalier qui mène au premier étage de l'Abbaye.

 

2014-07-29 15

Nous voici mantenant dans le dortoir des moines. Il fut construit au XIIIème siècle, au dessus de la salle capitulaire. Il est splendide avec ses tons ocre, orangés, roses. Le silence y était obligatoire. Les frères n'avaient d'ailleurs le droit de s'adresser la parole qu'un quart d'heure par jour. Cette salle fut transformée en salle de musique en 1910. On peut y admirer de magnifiques vitraux, installés depuis la rénovation de l'abbaye.

 

 

2014-07-29 15

Nous avons terminé notre visite par la cour d'honneur, qui étonne un peu par son faste, plus habituel dans un château !

 

2014-07-29 15

 

Toujours la cour d'honneur, avec ses massifs de lavande, ses buis bien taillés ! Tout en haut on aperçoit le Massif de Fontfroide, avec sa croix. Plusieurs sentiers pour y accéder, à pied ou en vélo.

Bref, vous l'avez compris, si l'on veut visiter l'Abbaye, ses magnifiques jardins avec la roseraie (à faire au printemps) et le Massif, il faut bien compter une journée entière. Mais ce n'est qu'émerveillement tout le long de la visite !

En ce moment mes articles ne sont pas programmés dans le bon ordre. Je dois encore mettre quelques photos de notre petite semaine passée chez moi dans la région de Perpignan, fin Mai. Mais ... ça va venir. Auparavant je vais essayer de vous parler de la Nationale du Radef (mais qu'est-ce que c'est, me direz-vous ?) Et bien comme beaucoup d'entre vous le savent, nous avons une chienne, Urka du Pic de l'Artigou, un épagneul français. Nous faisons donc partie de ce club et nous sommes allés à Lacaune fin Août pour retrouver tous nos amis (humains et chiens). Donc ce sera l'objet de mon prochain article