Je continue avec vous notre balade dans Barcelone. Après la Pédrera, nous avons visité le Parc Gûell, qui est encore une réalisation de l'architecte catalan Antoni Gaudi, qui figure sur la liste du patrimoine mondial de L'Unesco. Ce parc a été édifié entre 1900 et 1914. A l'origine ce parc devait être une  cité-jardin que son mécène, Eusebi Güell avait demandé à Gaudi d'édifier sur la colline d'El Carmel, et elle devait comporter une chapelle et environ 60 maisons. Mais le coût de la construction s'avéra tellement exorbitant que finalement seules trois maisons furent construites, ainsi que le parc bien sur. Ce parc devint la propriété de la ville de Barcelone en 1923.

barcelone 013

Gaudi s'est efforcé de conserver le relief naturel du terrain, en laissant libre court à son imagination. Le parc est avant tout un jardin et dès les premiers pas, on prend grand plaisir à parcourir ses allées, avec sa végétation toute méditerrannéenne .

 

barcelone 012

 Nous déambulons maintenant sour le "viaduc", avec ses colonnes penchées qui ont été édifiées, nous a dit notre guide, sans le moindre ciment ! Incroyable, et pourtant elles tiennent depuis plus de 100 ans. Et si elles sont penchées, c'est parce que Gaudi s'était rendu compte que les cannes qui soutiennent les personnes âgées ou les infirmes, ne sont jamais verticales, elles sont inclinées, ce qui est vrai.

 

barcelone 015

 

Nous cheminons  toujours sous le viaduc, et nous sommes impressionnés par cet enchevêtrement de pierres posées on ne sait trop comment, mais ... qui tiennent malgré tout depuis des lustres. Tous les viaducs que nous avons vus dans le parc sont assez larges pour le passages de voitures, utilisées principalement par les services techniques qui assurent l'entretien du parc.

barcelone 017

Beaucoup de pilliers en pierres faisant office de vases pour plantes grasses !

barcelone 019

 

Là, nous sommes tombés sur un petit banc en pierre à la forme originale. Parait-il que sa courbure permet de soulager les douleurs dorsales !!!

barcelone 020

 

Partout, des escaliers permettent d'accéder aux différents "quartiers" du parc, sans avoir à faire des kms. Mais ... il faut les grimper (ou les descendre) ces centaines de marches !

barcelone 022

 

Belle vue sur Barcelone. Le temps était un peu brumeux, dommage.

 

barcelone 030

 

Là, nous nous trouvons devant le plus long banc ondulé du monde (110 m de long). C'est un lieu de rencontre très apprécié, car il est "gondolé" et permet une certaine intimité avec la personne avec qui l'on discute. Il est entièrement recouvert de mosaïques brisées récupérées sur différents chantiers.

barcelone 033

 

Nous voyons maintenant depuis les hauteurs du parc les deux maisons qui se trouvent pratiquement à la sortie. Elles ressemblent vraiment aux maisons d'Hansel et Gretel (du conte des Frères Grimm). Bien sur, ces maisons abritent des boutiques où les touristes peuvent acheter des bricoles, ce que j'ai fait bien sur !

 

barcelone 040

 Vue sur la salle hypostyle qui comporte 84 colonnes doriques. Cette salle a été conçue pour servir de marché. Les colonnes mesurent 6 m de haut et 1.20 m de diamètre, et elles sont recouvertes sur une hauteur de 1.50 m de trancadis (faïences), car ainsi elles pouvaient être nettoyées à grande eau à la fin du marché. Gaudi pensait vraiment à tout !

barcelone 043

 

On lève la tête, et petit coup d'oeil au plafond, lui aussi décoré avec ces fameux trencadis - une technique de mosaïque utilisant des morceaux cassés et dépareillés de faïence ou de verre de couleur.

 

barcelone 047

Nous nous dirigeons vers sa sortie. Petit coup d'oeil sur la terrasse, magnifiquement décorée, qui surplombe le parc.

barcelone 049

 

Voici l'entrée du parc (qui pour nous sera la sortie ... Et oui, notre guide nous a fait rentrer par la partie gratuite du parc. Depuis 2013 l'accès allant de l'entrée principale à l'esplanade est  payante, au grand dam des Barcelonnais qui sont parait-il furieux ! Mais nous avons quand même constaté que les visiteurs étaient fort nombmreux !!!

Voilà pour aujourd'hui. Prochaine visite : l'hopital Sant Pau, une vraie merveille ! Merci pour vos commentaires !