Après la côte, je vous amène à présent du côté du massif des Albères, qui constitue la partie la plus orientale des Pyrénées. Il culmine à 1256 mètre, avec le Pic Néoulous, dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois sur mon blog.

 

Afficher l'image d'origine

Une petite carte pour vous situer où je vous amène aujourd'hui ! Nous n'avons pas fait beaucoup de kms ! Vous voyez Le Boulou (notre camp de base) en bas de la carte. Nous nous sommes rendus ce jour-là à Saint-Genis des Fontaines (sur la D618) puis à Banyuls-dels-Aspres légèrement au Nord-Ouest de St-Genis.

Ce jour-là nous nous sommes dirigés à Saint-Genis des Fontaines, un gros village de 3000 habitants. Côté culturel, il ne faut pas louper l'église Abbatiale Saint-Michel, ni le Cloître. Pour la petite histoire, j'habitais à 8 kms environ de ce village, et honte à moi, je n'avais jamais visité ces deux sites !!!

L'église a été construite en même temps que le monastère, au VIIIème siècle (778/780). Elle a été dévastée en 855 par une attaque de "Normands", et a été reconstruite vers la fin du XIème siècle.

 

LE BOULOU AVRIL 2016 042

 

Le linteau, en marbre blanc de Céret, est la première sculpture romane datée dans la pierre (1019-1020). Au centre, on observe le Christ soutenu par deux archanges et encadré de deux groupes de trois personnages, debout sous les arcades. (Je n'ai pas pu photographier le linteau de face, un "professionnel" est resté pendant un temps infini avec tout son matériel, du coup ma photo n'est pas terrible !).

 

LE BOULOU AVRIL 2016 026

 

La Vierge Noire de Montserrat rappelle que l'abbaye de Saint-Genis fut unie au monastère catalan en 1507.

 

LE BOULOU AVRIL 2016 027

 

Rétable du XVIII ème dédié à St-Michel.

 

LE BOULOU AVRIL 2016 031

 

Petit clin d'oeil à mon amie Claire ! (clic)  Et oui, il y avait une Jehanne dans l'église de Saint-Genis des Fontaines. Je te l'ai d'ailleurs envoyée dans la semaine Claire  !

 

LE BOULOU AVRIL 2016 033

 

Le cloître. L'abbaye bénédictine initiale a été fondée vers 780 par un homme pieux, Sentimir, et dédiée à Saint Genis, martyr d'Arles (mort en 303). Après pas mal d'épisodes (destruction par les Normands, reconstruction au moyen-âge, elle a été ensuite rattachée à la France en 1659 (Traité des Pyrénées). Mais la révolution française précipite la déchéance du monastère. L'ensemble des bâtiments et des terres sont nationalisés et vendus comme Biens Nationaux en 1796. En 1922, une grande partie du cloître a été vendue à un antiquaire parisien. Les trois quarts des colonnes et chapiteaux sont transportés au château de Mesnuls (Yvelines), deux arcatures et trois colonnes sont données au Musée du Louvre et les piles centrales sont vendues au Musées de Philodelphie (aux Etats-Unis). Rien que ça !!!

Entre 1975 et 1980, la commune de Saint-Genis entreprend la recomposition de son patrimoine culturel. Grâce à des efforts conjugés et persévérants, les éléments des Mesnuls et du Louvre ont pu être récupérés et réinstallés à leur emplacement d'origine. Ouf !!!

Au printemps 2002, le déambulatoire supérieur ouvre ses portes et propose aux visiteurs une galerie culturelle qui accueille des expositions. Pour visiter, il vous en coûtera la modeste somme de 2 €, et vous serez accueillis par de fort sympathiques dames, des bénévoles surement, qui ont dû justement oeuvrer pour que Saint-Genis récupère "son" cloître !

 

Ancienne chapelle près du Mas Cabane - Saint-Génis-des-Fontaines

 

Ci-dessus, une vue de l'ancienne chapelle du Mas Cabanes, qui se trouve à environ 2 kms de Saint-Genis. Cette chapelle est la propriété de la famille Pages, et elle leur sert de tombe.

A priori cette chapelle, vraisemblablement pré-romane dans ses parties les plus anciennes, aurait été un lieu de culte d'un relais hospitatier sur la route du Perthus, et plus particulièrement en vue de la traversée du Tech. Lors de la disparition du Monastère de Saint-André (village voisin) au 14ème siècle, elle aurait fait partie d'un prieuré fondé à cet époque par quelques moines de ce couvent.

 

 

Afficher l'image d'origine

 

Et bien après avoir fait un petit tour à Saint-Genis des Fontaines, pourquoi ne pas aller à Banyuls-dels-Aspres ???? Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement parce ce que c'était le village où je vivais ! Que de souvenirs pour moi ...Quand je parle de Banyuls, tout le monde fait le rapprochement avec Banyuls-sur-Mer, sur la côte Vermelle, très réputé pour son vignoble. Et bien non, ce n'est pas le même Banyuls ! Mais pour moi, qu'importe. Lorsque j'habitais encore chez mes parents, le village comptait environ 700 habitants. Mon Papa y était boulanger, un sacré rude métier, mais tellement beau. ! Nous habitions sur la Place, qui, à cette époque là, était très animée, surtout pour les fêtes !! Nous aimions cela ma soeur et moi ... Que de souvenirs. 

 

LE BOULOU AVRIL 2016 043

 Voici la devanture de la boulangerie actuelle qui ... est fermée depuis des lustres. Mon Papa est décédé en 1979, bien jeune à 58 ans ! Maman évidemment n'a eu d'autre solution que de mettre la boulangerie en vente, et elle a été rachetée par un couple de boulangers ... Alsaciens qui l'ont gardée une bonne vingtaine d'années, voire plus, puis à leur tour, ils ont voulu prendre leur retraite. Et pendant un certain temps, à la place du boulanger travaillant sur place, il y a eu un "dépôt de pain", comme on en trouve hélas de plus en plus dans les villages. Entre temps la population est passée de 700  à 1200 , mais ces nouveaux habitants ont fait construire en bas du village, et ne "montaient" plus sur la place pour acheter leur baguette, ils allaient dans les grandes surfaces, diable, c'était plus pratique pour eux et peut être  moins cher ??? Bref, le dépôt de pain a fermé lui aussi (le prix du loyer de la "boutique" n'était pas couvert par les 80 baguettes qui étaient vendues tous les jours ...). Et maintenant les personnes âgées du village  viennent acheter leur pain au seul bar du village qui reste ouvert ! Lamentable ! C'est ainsi que les villages disparaissent, engloutis par les grandes villes. A l'époque où j'habitais à Banyuls, il y avait 3 épiceries, une boucherie, le boulanger bien sur, et deux bars.

 

Afficher l'image d'origine

 

Et j'ai tenu à photographier le tabac-presse-bimbeloterie, tenu par l'ami Jean Casanova, qui existe toujours, et je tiens à le féliciter pour sa constance  car c'est le seul commerce du village!!! J'aurais dû photographier l'intérieur de son "magasin" quand nous y étions le mois dernier, cela vous aurait plu, certain !!! Une antiquité, une pièce de musée ... C'est tout petit (6 m2 à peine), mais on trouve de tout chez Jean ! Et quel plaisir d'avoir papoté avec lui, cela m'a rappelé tellement de souvenirs.

  

LE BOULOU AVRIL 2016 045

 

Photo de la Mairie, ou plutôt de l'ancienne Mairie de Banyuls, où je me suis mariée en ... 1970, il y a des lustres ! Pratique pour moi, elle était juste en face de la boulangerie de mes parents !!! Elle a mantenant une façade un peu trop rose à mon goût !

 

LE BOULOU AVRIL 2016 046

 

 L'église se trouve sur la Place du village bien sur. Elle est magnifique ! Elle a été construite entre 1424 et 1427. De style gothique, elle est fortifiée et a un clocher-tour rectangulaire. Je n'ai  pas pu y rentrer, elle était fermée comme pratiquement toutes les églises maintenant ... Dommage.

 

LE BOULOU AVRIL 2016 051

 

 

Et voilà la maison de Maman, qu'elle a acheté après le décès de Papa, vu qu'elle avait vendu la boulangerie et n'avait donc plus de logement. J'aimais beaucoup cette maison. Au rez-de-chaussée il y avait un très grand garage/atelier, bien pratique. Au premier étage, l'appartement par lui-même, avec de belles pièces lumineuses, et au second, un immense grenier très bien aménagé, avec un petit bar (oui, oui ...) un beau plancher, de belles poutres. C'était dans le grenier que nous faisions nos fêtes de famille : Noël, Fête des Mères, réveillons ! Souvenirs, souvenirs !

 

LE BOULOU AVRIL 2016 052

 

Et voilà la vue qu'avait Maman depuis ses fenêtres ! Vue imprenable sur les Albères. Pas mal, non ?

Voilà pour mon billet du jour. Désolée d'avoir été un peu longue dans mes descriptions, mais vous me connaissez ... je suis bavarde et je ne sais pas "faire court" ! Pour mon prochain article, je vous amènerai faire un tour dans les Aspres !