Aujourd'hui j'arrête juste pour la journée mes articles sur notre séjour en Auvergne pour vous parler de Saint André de Majencoules, un tout petit village de 700 habitants environ (en comptant les hameaux qui l'environnent), La commune fait partie du Canton de Vallerauge, dans les Cévennes. (C'est à partir de Valleraugue que l'on emprunte les fameuses "4000 marches", un sentier de randonnées que nous avons fait plusieurs fois avec mon mari. Dur, dur celui-là !!!) Mais bon, cette fois-ci nous venions à Saint André pour la première Fête de l'Oignon doux des Cévennes qui a donc eu lieu le 20 Août 2017. De quoi, vous n'aviez jamais entendu parler de cet oignon là ??? Une honte, le meilleur du monde. D'ailleurs, il est classé AOP depuis 2008, c'est vous dire ...

 

Résultat de recherche d'images pour "photos de saint andré de majencoules"

 

Allez, je vous met ci-dessus (et ci-dessous) quelques photos de Saint André de Majencoules qui n'ont pas été prises aujourd'hui, mais il y a 5 ou 6 ans, je ne sais plus. Notre gendre faisait un rallye automobile, et nous étions venus l'encourager bien sur.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "photos de saint andré de majencoules"

 

Les paysages Cévenols que nous aimons tant ! 

 

Résultat de recherche d'images pour "photos de saint andré de majencoules"

 

Le village de Saint André de Majencoules, regroupé autour de  sa belle petite église

 

102_1174

Là, c'est une photo prise ce matin, depuis la coopérative de ce fameux oignon doux des Cévennes, qui organisait cette première fête. Comme vous le voyez, nous étions aux premières loges de ces magnifiques Cévennes dont je vous parle souvent !

 

102_1168

Nous sommes donc arrivés sur le site aux environs de 11 heures, et il y avait déjà pas mal de monde. Il faisait un temps magnifique !

 

102_1169

La façade principale de la Coopérative, qui a été créée en 1991 à l'initiative de 30 producteurs d'oignons, afin de lutter contre les difficultés de ce territoire cévenol. En effet, les parcelles sont de toutes petites tailles (300 - 500 m2), avec une mécanisation impossible, compte-tenu des terrains pentus !

 

102_1170

Nous avons pu voir quelques uns des producteurs d'oignons au travail ! 

 

102_1171

Ils sont actuellement environ 100 adhérents, et produisent 2 300 tonnes d'oignons par an.

 

102_1175

Nous avons eu ensuite une visite guidée de la coopérative, menée par un jeune producteur très enthousiaste qui nous a bien expliqué la façon dont était cultivé ce fameux oignon. Ah, et je voudrais faire quand même une petite remarque aux organisateurs de cette manifestation. Pendant que notre producteur nous expliquait son "métier",  les "Fanflures", une jeune formation de musiciens toulousains branchés jazz se sont installés tout à côté de la porte d'entrée de la coopérative et ils ont commencé à jouer, ce qui fait que l'on n'entendant pratiquement plus notre si sympathique producteur d'oignons ! A éviter pour l'an prochain !

 

102_1177

 

Les enfants n'ont pas été oubliés pendant cette fête, et ils ont pu confectionner des bonhommes un peu originaux !!! 

 

102_1178

 

Les photos qui suivent sont des reproductions des photos qui étaient exposées. Ci-dessus, les fameuses terrasses sur lesquelles poussent ces oignons cévenols !

 

102_1180

Les bancels en shistes des terrasses, qui datent, nous a dit notre guide, du 15ème siècle (me semble-t-il ...). Un travail de romain !

102_1181

 

Les graines d'oignons qui sont semées une à une ...

 

102_1182

Le dur travail des producteurs qui font absolument tout à la main ...

 

102_1184

 

Les terrasses, après la plantation des graines. 

 

102_1185

 

Les mêmes terrasses une fois que les oignons ont vraiment poussé, et ont "reverdi" le paysage !

102_1187

 

Et après la visite guidée nous sommes sortis et avons pu  écouter les Fanflures, une formation mixant Jazz traditionnel, Funk New Orleans et Jazz actuel. Franchement, ils nous ont enthousiasmés, car ils ont joué sans discontinuer, et en plein "cagnard" comme on dit chez nous ! Il faisait très, très chaud ! Bravo les jeunes ! Surtout qu'après la Fête, ils sont repartis à Toulouse d'où ils sont originaires, car bien sur le lundi ... ils travaillaient !

 

102_1191

 

Allez, zou, je leur fait un peu de publicité, ils le méritent bien ! 

102_1195

 

Gros plan sur ce petit jeune très sympathique et passionné ! Il en faut, et on doit les encourager.

 

102_1188

Après nous sommes passés aux choses sérieures ! A table ! Nous avons eu un repas à base de ... devinez quoi ? d'oignons bien sur ! Tout d'abord une bonne petite soupe à l'oignon, puis une salade oignons/anchois/oeuf dur, des beignets d'oignons, puis de la charcuterie, du pélardon et une boisson au choix, le tout pour 8 € tout compris (avec la visite de la coopérative, l'animation musicale, etc ...) Pas cher payé j'ai trouvé ! On reviendra l'an prochain !!!

102_1189

Mon mari qui s'active pour se mettre à table. Diable, l'oignon doux des Cévennes et lui, c'est une véritable histoire d'amour, il est Cévenol !!! 

 

102_1190

Hi hi hi, mon amie et voisine Anne-Marie qui était venue avec nous, mitraillait elle aussi les assiettes. Elle a beaucoup aimé cette journée, et pourtant ... elle a horreur des oignons. Vrai de vrai. Mais je crois qu'elle s'est un peu réconciliée avec eux. Ouf ... J'ai bien fait de l'amener.

102_1192

 Derniers regards sur les sommets Cévenols avant de partir. Je crois que l'an prochain nous reviendrons, mais avec le camping-car cette fois-ci, comme cela nous pourrons vadrouiller un peu dans les environs. 

 

 

102_1193

Depuis la coopérative, j'ai zoomé du côté de Saint-André de Majencoules. Quel beau petit village, vraiment !

 

102_1196

 

Ah, j'oubliais, cerise sur le gâteau, tout avait été prévu pour faciliter les visites ! Trois grands parkings étaient à la disposition des touristes et visiteurs, et l'on pouvait rejoindre la coopérative avec des navettes gratuites, soit en mini-bus décapotables, soit en 2 CV, ces dernières ayant eu un grand succès !

 

Résultat de recherche d'images pour "photo de mercotte"

Et, j'oubliais là encore, cette première édition de la Fête de l'oignon doux était parrainée par la célèbre Mercotte (blogueuse et jury de l'émission "le Meilleur Pâtissier" sur M6 avec Cyril Lignac). Mais je dois avouer que nous ne l'avons pas vue. Il y avait beaucoup de monde c'est vrai, et ... nous l'étions pas venus pour elle !

Autre petit détail qui a quand même son importance. Nous avons pris notre repas à l'extérieur bien sur, et nous avions trouvé miraculeusement une place à l'ombre, car il a fait très chaud. Nous étions assis à côté d'un couple fort sympathique, et nous avons ainsi appris qu'ils faisaient partie de l'Association l'Asaigadouiro qui siège justement à Saint-André de Majencoules. Cette association de bénévoles est très dynamique et organise de nombreuses manifestations tout le long de l'année, comme des soirées Alsaciennes, la Fête du cochon, la Fête des Aînés, des soirées Jazz ! Je pense que nous aurons l'occasion de refaire la fête avec eux !!!

Et pour terminer mon billet, un peu long comme d'habitude me direz vous, devinez ce que nous avons mangé le soir, une fois rentrés à la maison ? Des beignets d'oignons doux des Cévennes, que nous avions acheté à Saint-André bien sur !!! Je dois avouer que j'en fais très, très souvent, nous adorons cela, surtout mon mari qui m'en réclame régulièrement.

 

Résultat de recherche d'images pour "photos de beignets d'oignons"

 

Je vous donne ci-dessous les proportions pour deux personnes (gourmandes !) !
- 1 très gros oignon 
- 100 g de farine
- 1 jaune d'oeuf + 1 blanc monté en neige ferme
- 10 à 15 cl de lait
- 1 CS d'huile d'olive
- sel et poivre

Mélanger la farine avec le jaune d'oeuf + le lait + l'huile et S et P puis rajouter le blanc d'oeuf monté en neige ferme.
Faire chauffer de l'huile de tournesol ou arachide dans une grande poële. Pendant qu'elle chauffe, tremper les oignons émincés dans la pâte à beignets, puis les faire dorer dans l'huile, en les retournant régulièrement. Un régal !!!

Allez, après cet épisode touristique et gourmand, je vais revenir à mes billets sur notre séjour dans le Puy de Dome, qui tire à sa fin ! Ouf, me direz vous, mais nous avons vu tellement de beaux sites que je ne pouvais pas les ignorer !