Notre séjour dans le Puy de Dome tire à sa fin ... Plus que trois jours à nous balader dans cette magnifique région où bien sur les volcans sont rois !
Aujourd'hui je vous propose de visiter le volcan de Lemptégy, qui est du type strombolien (c'est-à-dire à magma fluide). Il est né il y a 30 000 années.

 

Le site du volcan a été reconverti en Musée volcanique naturel à ciel ouvert, et ce Musée se trouve tout à côté de Vulcania (que nous n'avons d'ailleurs pas visité).

 

La visite de Lemptégy démarre par la projection d'un film qui présente l'exploitation du pouzzolane, qui est un résidu volcanique  très écolo qui sert à sabler les routes et à fabriquer des parpaings. La seconde partie du film présente l'ensemble des volcans d'Auvergne. Mais désolée, pas de photos concernant ce film qui était pourtant très intéressant.

 

 

 

 

102_1002

Nous avons ensuite pris un petit train tout rouge, qui nous a permis de faire la visite guidée du site qui a duré 1h30.

 

102_1005

Cette visite nous a permis de faire le tour complet du cratère. Le début du parcours était encore assez boisé.

 

102_1007

Nous avons pu admirer de magnifiques points de vue ...

 

102_1015

 

Au loin les bâtiments  qui contiennent encore les impressionnantes machines qui témoignent du passé industriel de Lemptégy.

 

 

102_1016

Et bien sur depuis le site nous avons pu à nouveau admirer le magnifique Puy de Dome que nous avions visité au début de notre séjour dans la région.

102_1026

 

Notre guide nous a bien expliqué les différences entre les cônes et les dômes, les bombes et les scories. Mais j'avoue que c'était un peu trop technique pour moi ! Quoiqu'il en soit, nous avons beaucoup apprécié ces magnifiques paysages !

 

102_1033

 

Notre petit train s'est arrêté plusieurs fois sur le parcours, ce qui a permis aux enfants (et aux adultes aussi) de ramasser quelques échantillons de roches ! 
Visite très intéressante à faire et à refaire !

 

102_1046

Nous sommes ensuite repartis du côté de Saint-Nectaire (et oui ... le départ était proche, et nous devions faire à nouveau provision du fameux fromage !!!). Cette fois-ci jous sommes allés visiter les Fontaines pétrifiantes. Dans la première moitié du XIXème siècle, Jean Serre et Michel Papon réussirent à capter des sources d'eau chaude naturellement riches en calcaire, afin de procéder à la pétrification de végétaux !

 

102_1047

Nous avons commencé notre visite, et avons été très, très surpris par ce que nous avions devant les yeux ! On se serait vraiment cru dans une grotte, et en plus, il faisait relativement chaud, car nous l'avons appris plus tard, l'eau de la source de ces fontaines, sort à 50 ° quand même !

 

102_1049

 

Nous continuons notre "exploration", complètement héberlués par le spectacle qui s'offrait à nos yeux !

 

102_1050

 

 Nous avons ensuite découvert la grotte creusée par Jean Serre, pour alimenter ses fontaines. Et nous avons vus  les animaux empaillés, pétrifiés par le calcaire de l'eau. Vraiment impressionnant. Nous ne nous attentions pas à cela !

102_1054

 

L'intérieur de la grotte est très coloré, contrairement aux grottes que l'on visite habituellement !

102_1055

Nous continuons notre visite, et mon mari est très, très impressionné !

Nous ne nous attendions vraiment pas à découvrir un site pareil !

 

102_1058

 

Nous passons ensuite le long des ateliers de moulage où on nous explique la technique de fabrication

des bas-reliefs.

 

 

102_1062

 

102_1066

 

 

La technique de l’incrustation sur moulage, mise au point par Jean Serre en 1821, est reprise et améliorée par ses descendants depuis 7 générations. Elle est aujourd’hui reconnue comme un métier d’art à part entière.

Cela consiste à réaliser des moulages à partir de matrices, dans lesquels le calcaire se déposera pour réaliser des œuvres d’art insolites. L’entreprise familiale est la dernière au monde à utiliser cette technique de moulage. 

 

 

102_1067

Nous voici justement arrivés à côté d'une des fontaines, qui coule sur plusieurs échelles de bois, sur lesquelles sont disposés les bas-reliefs à pétrifier.

 

102_1069

 

Mon "manuel" de mari n'en revient pas, il ignorait vraiment tout de ces techniques et il est émerveillé !

 

 

102_1072

 

Nous avons terminé notre visite par la boutique bien sur ! Que des merveilles ... J'aurais bien acheté quelques "babioles", mais c'était quand même fort cher. Le tableau ci-dessus valait quand même la coquette somme de 1 200 € ! Mais cela aurait quand même été du plus bel effet dans mon salon !!!

Allez, mon prochain billet sera le dernier sur le PUY DE DOME. Je vous amènerai à Montpeyroux, un magnifique petit village que j'ai beaucoup aimé !