Comme je l'avais annoncé dans mon dernier billet, nous sommes allés passer quelques jours en Haute-Savoie, et nous nous sommes vraiment régalés. Les photos vont venir très prochainement, promis. Mais le jour de notre retour nous avons reçu à la maison nos amis les Dgimis (clic) que beaucoup d'entre vous connaissent. Ils sont camping-caristes comme nous, et nous nous sommes déjà rencontrés plusieurs fois ! Nous sommes même montés en Normandie fêter les 60 ans de l'ami Mimi en 2013 (clic). Souvenirs mémorables. Mais toujours du bonheur de nous retrouver tous les quatre.  

Donc  nous nous sommes baladés avec eux et nous sommes allés faire un petit tour à Aigues-Mortes, pas très loin de chez nous (25 kms environ). Nos amis connaissaient déjà, mais c'est toujours agréable d'y retourner !

 

102_1664

 Comme toujours, gros problèmes pour se garer ! Heureusement il y a un grand parking à l'extérieur de la Cité (mais pas très commode pour en sortir !!!). Nous nous sommes ensuite dirigés vers les remparts qui ont commencé à être construits aux alentours de 1272. A noter que la ville était déjà en partie construite, car les premières maisons datent de 1246. Le tour des remparts fait quand même 1634 m, et ils sont merveilleusement conservés !

102_1667

 

Nous sommes rentrés dans Aigues-Mortes par la Porte des Cordeliers qui se trouve  à proximité du Couvent du même nom,  fondé par Louis IX en récompense de l’accueil chaleureux des habitants.

 

102_1668

 

Nous voici devant l'église  Notre Dame des Sablons  le monument le plus ancien de la ville. Nous n'avons malheureusement pas pu y pénétrer, il y avait une cérémonie ce jour-là, surement un baptème. Construite en style gothique, elle subit de nombreuses transformations durant les siècles. En 1634, son clocher s’écroule. Elle reste fermée de 1738 à 1744, date à laquelle des restaurations sont entreprises : élévation de la tour carrée de l’horloge en particulier. Pendant la révolution, l’Église sert de temple , de caserne et d’entrepôt à sel. Ce n’est qu’en 1804 que Notre Dame des Sablons redevient une église. Sa restauration intérieure est entreprise dans les années 60. 

102_1671

 

Élevée par Saint Louis, la Tour de Constance est construite en 1242 pour protéger le port et la cité. Elle est l’unique élément défensif d’Aigues-Mortes.

102_1673

Nous sommes maintenant sur la Place Saint-Louis, le centre vraiment d'Aigues-Mortes ! On y voit bien sur la statue de Louis IX qui s'est installé ici parmi les troupes qui arrivaient ici chaque jour, vers le début du mois de juillet 1244. Il s’était installé dans une vaste demeure que les Templiers avaient mise à sa disposition 

 

102_1674

Et évidemment, sur cette place Saint-Louis,  plein, plein de restaurants bien alléchants ! Il faisait un temps magnifique, et avec les Dgimis nous nous sommes installés, dès midi , pour prendre notre repas ! Bien nous en a pris, car un quart d'heure après, plus une place ! Nous avons bien sur pris un petit apéro et avons trinqué joyeusement !

102_1677

 

Le repas fut délicieux. Les hommes avaient pris en entrée des moules façon "Aigues Mortes" qui étaient délicieuses, et bien sur Dgidgi et moi avons picoré allégrement dans leur poële ! Nous voulions la recette de cette fameuse sauce, mais c'était, parait-il "top secret" ! Nous sommes donc restés sur notre faim !!!

102_1666

Après le repas, un petit tour dans les ruelles d'Aigues-Mortes où il y avait encore énormément de monde. Mimi, un peu fatigué peut être, a trouvé un petit banc pour se reposer !

102_1680

 Nous sommes ensuite allés du côté de la Tour Carbonière, à environ 2 kms d'Aigues-Mortes.  Elle fut construite sur la fin du XIIIème siècle, en même temps que les remparts de la Cité. De forme carrée, enjambant la route, elle était la gardienne de la place forte. A l'origine la tour servait de droit de péage aux voyageurs qui empruntaient le chemin carrossable qui longeait les  marais, mais les habitants d'Aigues-Mortes en étaient exempts bien sur !

102_0506

 

Pour accéder à la Tour, nous nous sommes garés sur le parking, et nous avons emprunté la jolie passerelle de bois qui serpente au milieu des marais. Une petite précision ! Les photos qui suivent n'ont pas été prises la semaine dernière, mais au mois de Mai dernier, car vu la sécheresse que nous avons depuis 4 ou 5 mois ... les marais sont complètement asséchés. Une catastrophe. 

 

 

102_0507

 

 Beaucoup de petits "canaux" serpentent, normalement tout à côté de la fameuse passerelle, et on peut souvent y voir passer des ragondins ! Superbe.

 

 

 

 

102_0509

 

Une vue des marais, tels que nous les voyons habituellement ! La Camargue est une halte migratoire pour les oiseaux d'eau et de canards. On y dénombre beaucoup d'aigrettes !

102_0522

Et bien sur, les rois du marais, ce sont les flamants roses ! On y voit ici des centaines, et ils sont magnifiques, vraiment. C'est une véritable attraction de les voir se pavaner, et nous avons été très déçus que nos amis Normands n'aient pas pu voir ce spectacle !

102_0514

Nous avons ensuite pénétré dans la tour et avons admiré le magnifique plafond que l'on peut découvrir depuis le rez-de-chaussée.

  

102_0513

 

La Tour Carbonnière a une structure très simple. Construite sur un plan carré , on y pénétre par deux portes qui se font vis à vis et on accède ensuite par un escalier à colimaçons  à deux salles latérales qui ont leurs parois percées d'archières.

 

 

102_0515

 

La seconde salle, qui fait face à la première, toute aussi belle, aussi "massive" !

 

 

102_0516

 

La vue que l'on haut tout en haut de la Tour ! Superbe non ?

 

102_0519

 Une précision : nous ne sommes pas montés avec les Dgimis en haut de la Tour, car nous avons grimpé ces escaliers plusieurs fois bien sur, mais je voulais leur en apporter la preuve !!! Une petite photo de mon mari, contemplatif ... Des fois qu'ils ne nous croient pas capable d'escalader ces marches raides. Non mais des fois ...

Et voilà, nous avons passé une très bonne journée tous les quatre, comme d'habitude ! Toujours un grand plaisir de se retrouver ...