Mes billets sur la Haute-Savoie sont tous parus et ... la suite de la Russie est en attente, mais ça ne saurait tarder. (Déjà deux billets programmés pour les prochains jours ! Alleluia !). Mais hier nous étions partis nous balader au Scamandre, tout à côté de chez nous - une quinzaine de kms environ. Nous étions avec mon beau-frère et ma belle-soeur qui étaient venus passer la journée avec nous. Et ils ne connaissaient pas du tout le site, bien que Gardois tous les deux ! Il faut dire que le circuit est fermé le dimanche et le lundi, et comme ils viennent généralement chez nous le W.E. cela en explique la raison ...

 

 

Un petit plan du site, emprunté au journal local le Midi Libre qui avait justement fait tout un article sur le Scamandre dernièrement.

Le Centre du Scamandre propose plusieurs parcours en boucles (4 km pour la plus longue.)

 

102_1724

 

Au tout début du parcours, plusieurs tables de pique-nique sont installées. Bien agréable ce coin. Mais je me pose quand même une question. Peut on vraiment pique-niquer ici ? Car le site est fermé de 12 h 30 à 14 h. A moins que les personnes  qui y rentrent disons sur le coup de 11 h peuvent y rester, même si le personnel a fermé les portes. Je me renseignerai dans la semaine ! 

Résultat de recherche d'images pour "photos du scamandre"

Le parcours sur pilotis (1 km)  offre la possibilité de cheminer au cœur des marais et de rejoindre trois points d’observation et d’écoute. Ce sentier accessible en fauteuil roulant est labellisé « Tourisme et Handicap.»

 

 

 

102_1726

Beaucoup de gamins des écoles environnantes viennent découvrir le centre avec des éducateurs. Ils chaussent ces bottes, et découvrent (avec d'infinies précautions) ce lieu magique ...

102_1728

 

La réserve naturelle régionale est située en bordure de l’étang , sur les domaines de La Fromagère et de Buisson-Gros. Le site, aménagé pour l’agriculture à la fin des années 1960, a une superficie d'environ 146 ha.

Pelouses à graminées, sansouires (ou près salés), jonçaies et roselières occupent les lieux. Chacun de ces milieux concourt au maintien d’une remarquable biodiversité liée aux milieux camarguais.

 

 

102_1733

 

Nous avons pu apercevoir de nombreux ragondins, qui vivent là en toute tranquilité ! Certains sont vraiment énormes (ils pèsent jusqu'à 10 kgs !). Leur prolifération est quand même assez inquiétante (jusqu'à 3 portées par an, et chaque fois 3 à 7 petits, alors bonjour les dégats !

 

102_1737

 

Et bien voilà mon beau-frère (Jean) et ma belle-soeur (Nadia). Quant à mon mari, vous le connaissez bien sur . Moi, pour ne pas changer, je ne pose pas (j'ai horreur de cela en plus, mais j'avoue que personne ne vient me remplacer derrière l'APN !!! )

  

102_1742

 

Mon beau-frère et ma belle-soeur sur le parcours sur pilotis (1 km) réalisé dans le cadre d’un programme européen Life Butor qui offre la possibilité de cheminer au cœur des marais et de rejoindre trois points d’observation et d’écoute. Ce sentier accessible en fauteuil roulant est labellisé « Tourisme et Handicap.»

 

102_1743

 

Nous avons quand même constaté que cette année, avec la sécheresse, il y avait beaucoup moins d'eau. Cela devient catastrophique chez nous. Il faudrait vraiment qu'il se mette à pleuvoir, mais j'ai bien peur que nous n'ayions encre dans les semaines à venir, un épisode cévenol comme nous en avons chaque année. Alors là, bonjour les dégâts. L'eau de pluie ne pourra pas pénétrer dans les sols archis secs et nous connaîtrons à nouveau de terribles inondations ...

 

102_1745

 

Allez, encore un ragondin ! Quand je vous disais qu'ils proliféraient ici. Le problème, c'est qu'ils creusent des galeries pouvant faire jusqu'à 7 m de long et ils endommagent les roselières. Aussi, afin de réguler la population de cet animal, les communes voisines, comme  Vauvert notamment, mènent des opérations annuelles avec des pièges, des cages posées le long des berges (pour éviter le recours aux appâts empoisonnés). Mais malgré cela, ils sont toujours là !

 

 

102_1750

Allez, encore une petite vue sur les marais ... Je ne m'en lasse pas !

 

 

102_1751

 

Nous voici maintenant dans la plateforme d'observation qui se trouve près de la Roselière du Bouveau. C'est là que l'on peut observer les oiseaux, principalement au moment des grandes migrations. Toujours beaucoup de photographes qui restent là des heures à photographier tous ces oiseaux ! Une passion ..

Allez, promis, plus de photos du Scamandre avant quelques mois ! Merci pour votre patience et vos commentaires.